Catana 582 Milo One

C A RT E S P O S TA L E S

By Multicoques Magazine

 

Milo One après le tour du monde, la Patagonie !

Après avoir bouclé un tour du monde en 11 ans, Milo One est reparti de France, direction le Terre de Feu.

Explorer de nouvelles terres, appréhender le voyage autrement qu'en maillot de bain, nous avons donc passé trois mois avec un bonnet vissé sur la tête à jouer aux explorateurs et à savourer cette solitude. Ce matin au réveil, le froid est mordant. Les pompes rechignent à nous livrer de l'eau, on va bientôt voir apparaître des stalactites au bout des robinets ! La proximité entre la mer et la montagne est unique, et arriver en voilier au pied d'un glacier reste une expérience hallucinante. A son approche, la mer change d'aspect et de couleur, comme délavée, elle devient laiteuse. On avance prudemment, slalomant entre les glaçons. Autour de nous, des dauphins, blancs ou gris, gros ou petits, fendent les eaux, le souffle des baleines rompt le silence, les lions de mer bâillent, les otaries barbotent et les manchots rebondissent sur l'eau en escortant Milo, une faune en noir et blanc pour tous ces animaux du Grand Sud sur fond de glaciers d'un bleu lumineux. Au fil de l'eau, comme Alice au pays des merveilles, on se sent rétrécir. Encore quelques milles et nous voilà collés, minuscules, devant cette falaise de glace vertigineuse d'une beauté époustouflante. Nous contemplons cette extraordinaire meringue géante aux reflets bleu turquoise s'élever à des dizaines de mètres au-dessus du pont de Milo. Privilégiés, nous savourons ces instants, admiratifs, respectueux devant tant de puissance. Raisonnablement, Yvan décide de rester à bonne distance de la maurène et des growlers qui envahissent ce havre de paix fragile, loin des blocs qui pourraient se détacher en créant une onde fatale. Mieux qu'un bon film, ce soir nous dormirons avec vue sur le glacier, bien au frais, au pied de ce monstre qui souffle un petit air provenant des grandes plaines glacées. Des pans de glace s'effondrent en cascade, libérant de nouveaux growlers qui flottent en surface, émettant des craquements aussi violents que le tonnerre, et brisant ce silence éternel. Oscar n'a qu'à tendre son épuisette pour cueillir de gros glaçons. Heureux, il déguste des Jurassiquefreeze renfermant des bulles d'air pouvant dater de plusieurs milliers d'années ! Quant à nous, l'apéritif de ce soir est tout trouvé : un magnifique whisky on the rocks préhistoriques. A la vôtre, ou santé !

  • Canaux de Patagonie Terre de Feu - Caleta Beaulieu

    Canaux de Patagonie Terre de Feu - Caleta Beaulieu